Soutenez ma plainte contre l'instrumentalisation de la justice par la mairie de Puteaux

6a00d8341c339153ef01bb07b0f5cd970d-800wi

MERCI ! 2.500 euros ont été récoltés, soit 100% de l'objectif atteint.

Depuis 2004, le maire de Puteaux, directement ou via son entourage, a lancé 12 plaintes contre moi. Face à ce harcèlement judiciaire, je ne faisais que me défendre. Aujourd'hui, j'ai déposé une plainte avec constitution de partie civile devant le tribunal de Nanterre, afin de dénoncer l'instrumentalisation de la justice par la municipalité de Puteaux. Aidez moi à financer cette offensive, "car il n'est pas acceptable que des élus, fussent-ils maires, se permettent tout sans avoir à répondre de leurs actes".

L'argent récolté par le comité de soutien à Christophe Grébert servira à payer l'avocat pour cette action :

(ou vous pouvez envoyer un chèque à l'ordre "COMITÉ DE SOUTIEN À CHRISTOPHE GRÉBERT" à cette adresse : Comité de soutien C/O JB PAULET 69 Avenue du Général de Gaulle 92800 Puteaux)


La maire de Puteaux Joëlle Ceccaldi-Raynaud convoque les élus lorsqu'ils ne sont pas disponibles

C7sVwzBXUAA3Apr

La maire de Puteaux m'envoie une convocation pour le conseil d'administration du CCAS mardi prochain à 10h30 ! Comment fait-on quand on est comme moi un élu bénévole qui est salarié pour pouvoir assister à une réunion en pleine journée ?

Quand on est un maire démocrate, on s'assure de convoquer les élus à l'heure où ceux-ci sont disponibles, après leur journée de travail.
C'est le cas du conseil municipal qui a lieu en soirée... parce que là, le maire a besoin d'obtenir le quorum et s'adapte donc aux disponibilités des conseillers municipaux.

Voilà un sujet pour la rénovation de la vie politique de notre pays : comment permettre à chacun(e), quelle que soit sa situation professionnelle ou familiale, d'assumer un mandat.

Ici, Joëlle Ceccaldi-Raynaud voudrait-elle m'empêcher de participer au travail du centre communal d'action sociale ? Oui, vous pensez ?!


La ville de Puteaux votera son budget 2017 mercredi 29 mars à 19h30

31911333655_2037c60895_zLe conseil municipal de Puteaux se réunira le mercredi 29 mars 2017 à 19h30 pour voter le budget 2017 de la commune. La majorité annoncera un budget primitif record de 431,5 millions d'euros, dont 183,5 euros d'investissement et 248 millions d'euros de fonctionnement. Puteaux n'a jamais autant dépensé !

Je me suis déjà exprimé sur le budget lors de la séance du 8 mars : 30 millions d'euros, soit 600 euros par Putéoliens, sont gaspillés chaque année pour financer le clientélisme et la folie des grandeurs de Joëlle Ceccaldi-Raynaud.

Voici l'ordre du jour du prochain conseil : 

Téléchargement CM-puteaux-29mars17-ODJ.pdf

1 Désignation d'un secrétaire de séance
2 Appel nominal
3 Adoption du procès-verbal du Conseil Municipal du 8 mars 2017
4 Communications
5 Modification de la délégation de pouvoir au Maire en application de l'article L.2122-22 du Code Général des Collectivités Territoriales

6 Acquisition amiable par la Ville du lot de copropriété n° 146 - Bâtiment D - sis 111-115 rue Jean Jaurès et 17-19 rue Collin
7 Attribution de subventions dans le cadre de l'amélioration de l'habitat
8 Autorisation au Maire de déposer un dossier "Loi sur l'eau" pour le projet de construction d'une passerelle piétonne sur la Seine
9 Changement de dénomination de la rue Gerhard Prolongée
10 Autorisation au Maire de signer avec Voies Navigables de France  le cahier de prescriptions particulières concernant le stationnement le long des berges de Puteaux

11 Approbation de la modification du tableau des emplois permanents de la Ville de Puteaux
12 Adhésion à la procédure de négociation du contrat groupe d'assurance des risques statutaires du Centre Interdépartemental de Gestion de la petite couronne

13 Changement de dénomination de la Maison du droit en Maison du droit et de la Famille
14 Création du Conseil pour les droits et devoirs des familles
15 Autorisation au Maire de signer une convention de prestation de service unique avec la Caisse d'Allocations Familiales des Hauts-de-Seine
16 Actualisation du règlement de fonctionnement des établissements d'accueil du jeune enfant (EAJE)
17 Approbation du règlement intérieur de l'espace associations
18 Autorisation au Maire de signer la convention de partenariat avec la Maison de l'Emploi

19 60ème anniversaire de la mort de KUPKA : prise en charge des frais de déplacement à OPOCNO et réalisation de deux socles pour le buste KUPKA
20 Versement au comité des Hauts-de-Seine de la ligue nationale contre le cancer de la recette perçue dans le cadre de la 31ème édition de l'opération "Nager à contre cancer"
21 Attribution d'une subvention et versement à l'association UNICEF 92 des recettes perçues dans le cadre de "La Nuit de l'eau"
22 Versement du solde des subventions municipales aux associations sportives de Puteaux et attribution d'une subvention à l'association Skip-R Academy

23 Attribution d'une subvention de fonctionnement et d'investissement au Centre communal d'action sociale de Puteaux
24 Attribution d'une subvention de fonctionnement à la Caisse des écoles de Puteaux
25 Attribution d'une subvention d'investissement à l'Office public de l'habitat de Puteaux

26 Compte de gestion 2016 du Budget Principal
27 Compte de gestion 2016 du Budget Annexe du restaurant administratif
28 Présentation du rapport d'activité 2016

29 Compte Administratif 2016 du Budget Principal
30 Compte Administratif 2016 du Budget Annexe du restaurant administratif
31 Affectation du résultat de la section de fonctionnement constaté au compte administratif 2016 du Budget Principal
32 Affectation du résultat de la section de fonctionnement constaté au compte administratif 2016 du Budget Annexe du restaurant administratif

33 Fixation des taux de fiscalité directe pour 2017
34 Fixation du taux de la taxe d'enlèvement des ordures ménagères 2017

35 Budget Primitif 2017 du Budget Principal
36 Budget Primitif 2017 du Budget Annexe du restaurant administratif


Joëlle Ceccaldi-Raynaud interrogée sur ses lingots d'or par Guillaume Meurice sur France Inter

C7de_dVXgAIa_tw

L'humoriste Guillaume Meurice de France Inter s'est rendu au meeting de soutien à François Fillon qui s'est déroulé mardi soir à Courbevoie . Il en a profité pour interviewer Patrick Balkany et Joëlle Ceccaldi-Raynaud, les maires LR de Levallois et de Puteaux.

Il a notamment demandé à Joëlle Ceccaldi-Raynaud des nouvelles de ses lingots : 102 kilos d'or cachés au Luxembourg. "On vous en parlera", a lâché l'élue putéolienne.

(photo : Ellen Salvi sur Twitter)


Top Chef à Puteaux : des maires adjoints LR jouent les clients

Caumont-abkari

M6 a diffusé mercredi soir un nouvel épisode de la série Top Chef. Des clients devaient tester 3 restaurants ouverts à Puteaux par les concurrents de l'émission. Plusieurs clients étaient en réalité des militants et des élus Les Républicains de la ville... et même pour 3 d'entre eux des maires adjoints.

Josiane Abkari, 2e adjointe au maire chargée de l'administration,

Pascal Caumont, 11e adjoint au maire chargé de la démocratie locale, dont nous avons par ailleurs révélé qu'il habite en HLM alors qu'il est propriétaire de 3 logements dans la ville

Amsellem

et 

Anne-Marie Amsellem, 4e adjointe chargée du cadre de vie.

Pourquoi pas des élus Les Républicains, me direz-vous... C'est le choix de la chaîne. Mais il aurait peut-être été plus honnête de signaler aux télespectateurs qu'il s'agissait de représentants de la municipalité... 

Ou finalement pas, car...

Sur les blogs et les réseaux sociaux, l'attitude très critique des clients putéoliens a semble-t-il été très peu appréciée :

Topchef-tweet


Un EHPAD promis depuis 9 ans et en chantier depuis 4 ans à Puteaux... Etrange...

33509112475_5234edfde1_k

La façade du bâtiment commence déjà à se dégrader ! La maison de retraite médicalisée, rue Voltaire à Puteaux, est toujours en chantier, 4 ans après la pose de la 1ère pierre par la maire Joëlle Ceccaldi-Raynaud. Lors du prochain conseil municipal, le 29 mars, je lui redemanderai si cet EHPAD ouvrira un jour... 

(photo : Flickr)

L'Etablissement faisait partie en mars 2008 du programme de la majorité. En novembre 2011, le mensuel municipal "Puteaux infos" publiait un article sur la "future maison de retraite à Puteaux rue Voltaire" : la "livraison est prévue fin 2013", promettait alors la mairie.

L'article soulignait que cette maison de retraite avait été "sollicitée" et "obtenue" par Joëlle Ceccaldi et son fils Vincent Franchi :

Voltaire2

C'est donc aussi de leur responsabilité si cet équipement est en train de pourrir sans avoir jamais fonctionné !

Maisonretraite


VIDEO Les 2 enfants de la maire Les Républicains de Puteaux ont été assistants parlementaires

6a00d8341c339153ef01bb09838855970d-350wi

Vincent Franchi et Emilie Franchi-Laviec, les 2 enfants de Joëlle Ceccaldi-Raynaud, la maire Les Républicains de Puteaux, ont été assistants parlementaires.

Sans BAC, ni aucune expérience professionnelle, Vincent Franchi est devenu en 2005 assistant du sénateur des Hauts-de-Seine Jean-Pierre Fourcade. Celui-ci avait été réélu au Sénat grâce notamment aux voix de grands électeurs de Puteaux. Joëlle Ceccaldi était 2e sur sa liste. "C'est un jeune qui a de la méthode", m'avait à l'époque expliqué Jean-Pierre Fourcade aujourd'hui retraité. Vincent Franchi était officiellement chargé de "trier le courrier" du sénateur. Un fidèle collaborateur de Jean-Pierre Fourcade m'a assuré n'avoir jamais vu ce jeune homme au Sénat.

Mise à jour : Vincent Franchi aurait également été salarié par son grand-père au Sénat, m'indique un ancien assistant de ce dernier. Charles Ceccaldi-Raynaud a été sénateur de 1995 à 2004. Son petit-fils avait entre 16 et 25 ans.

Emilie Franchi-Laviec, également sans aucun diplôme, ni aucune expérience professionnelle, a été employée par sa mère lorsque celle-ci était députée de Puteaux-Neuilly à la place de Nicolas Sarkozy, entre 2005 et 2012. Là encore la discrétion d'Emile Franchi a été totale, comme d'ailleurs sa mère qui a été une députée fantôme avec 86% d'absentéisme.

Lors du conseil municipal de Puteaux du 8 mars 2017, j'ai posé la question suivante à Joëlle Ceccaldi-Raynaud : "Vos enfants Vincent et Emilie ont été assistants parlementaires. Pour quel montant total et pour quel travail réalisé ?"

La maire Les Républicains de Puteaux a refusé de répondre, se contentant de déclarer "c'est légal" (comme Fillon), avant de me menacer d'un procès pour diffamation :