Puteaux Futur : nous obtenons la fin des pinces roues pour le stationnement des vélos

Avant-apresAu mois de mars, nous avons fait une intervention au conseil municipal pour que Puteaux soit accueillant pour les vélos. Nous réclamions notamment des systèmes de stationnement adaptés et la fin des pinces-roues posés dans toute la ville par la municipalité. Nous avons obtenu gain de cause: ce système est en train d'être remplacé par des arceaux, comme ici sur l'île de Puteaux devant le palais des sports.

Il a suffit, en mai, que nous diffusion des photos de ces pinces-roues sur twitter (ci-dessous), pour que la mairie fasse des travaux dès la semaine suivante et remplace les pinces-roues par des arceaux.

AVANT-APRÈS DEVANT LA PISCINE DE L'ÎLE : 

Ap2


Pour améliorer notre cadre de vie, continuez à nous suivre et à nous soutenir sur www.puteauxfutur.com
Christophe Grébert & Bouchra Sirsalane


PUTEAUX FUTUR : La ville de Puteaux reprend notre idée de budget participatif, mais elle le fait mal

6a00d8341c339153ef01bb09f8d1a9970d-800wi

En janvier dernier, nous avons lancé l'idée d'un budget participatif à Puteaux. L’objectif était de vous permettre de choisir la manière dont une partie de vos impôts est investie. En juin, la ville de Puteaux reprend notre proposition pour Puteaux, mais elle le fait mal.

"Du 15 juin au 30 juin, les Putéoliens décident", annonce le site municipal (voir photo ci-dessous). Dépêchez-vous : vous n'avez que 15 jours pour remplir un formulaire sur le site de la ville afin de présenter votre projet. Celui-ci sera ensuite examiné par la mairie qui soumettra sa sélection de projets à un vote en septembre, pour une réalisation des idées choisies en 2019 ou... en 2020.

Budgetparticipatif

Si la ville fait bien de reprendre notre proposition de budget participatif, elle ne respecte pas du tout ce qui fait l'intérêt d'un vrai budget participatif :

  • On ne donne pas seulement 15 jours aux habitants pour proposer des idées d'investissement : La consultation doit être large et donner le temps de la réflexion, avec des réunions thématiques et des ateliers permettant aux porteurs de propositions de recevoir des conseils de spécialistes et d'échanger avec d'autres habitants pour améliorer son projet et/ou co-construire des projets en équipe.
  • La ville ne consacre que 150.000 euros à ce budget participatif : Le budget investissement de la ville est cette année de 180 millions d'euros. La municipalité ne consacre donc que 0,08% de cette somme au budget participatif. Celui-ci n'aura donc aucun impact réel sur les choix d'investissement de la commune. Nous proposions pour notre part qu'au moins 5% du budget d'investissement soit soumis à consultation, soit 9 millions d'euros. Tel qu'il est pensé par la municipalité, ce budget participatif est donc plutôt un gadget et les Putéoliens ne "décident" de rien du tout.
  • Le choix des idées retenues n'est pas transparent : Nous demandions que l'opposition municipale participe à la commission qui va sélectionner les idées à réaliser. Or, seuls des élus de la majorité et des militants ceccaldistes seront chargés de cette sélection. Autrement dit, la maire fera ce qu'elle veut, comme d'habitude...

La municipalité de Puteaux est en fait incapable de faire de la consultation et de la participation. Parce que la maire veut conserver tous les pouvoirs. Ce n'est pas comme cela qu'on gère une ville. Les habitants veulent aujourd'hui être consultés et participer aux décisions. Pour notre part, avec Puteaux Futur, c'est notre objectif.
Christophe Grébert


Conseil municipal à Puteaux jeudi 21 juin à 10h. A suivre en direct sur twitter #DirectCMPuteaux

CmLe conseil municipal de Puteaux se réunira le jeudi 21 juin 2018 à 10h à l'Hôtel-de-Ville, pour examiner une vingtaine de dossiers.

ATTENTION : Le conseil municipal se tient désormais en journée et non plus en soirée. Cela va nous permettre de vous informer EN DIRECT des décisions prises.
Jeudi matin, suivez-nous sur Twitter avec le hashtag  et sur les comptes  et

Voici l'ordre du jour de cette séance :

1. Désignation d'un secrétaire de séance
2. Appel nominal
3. Adoption du procès-verbal du Conseil municipal du 5 avril 2018
4. Communications

5. Autorisation au Maire de signer les conventions de mise à disposition individuelle d'agents pour l'exercice par l'Etablissement Public Territorial Paris Ouest La Défense des compétences obligatoirement transférées

6. Autorisation au Maire de signer un contrat avec l'Etat portant sur la maîtrise des dépenses publiques

7. Autorisation au Maire de signer la convention portant financement de l'établissement public Paris La Défense

8. EcoQuartier des Bergères - Changement de dénomination du square des Champs Moisiaux

9. Acquisition amiable par la Ville de lots de copropriété sise 17-19 rue Collin - parcelle cadastrée section Y n° 122

10. Acquisition amiable par la Ville d'un bien sis 120 avenue du Président Wilson - parcelle cadastrée H n°22

11. Avis du Conseil municipal sur l'exploitation d'une station de traitement des boues issues du creusement du tunnel du projet EOLE à Courbevoie

12. Avis du Conseil municipal sur l'actualisation du Plan Départemental des Itinéraires de Promenade et de Randonnée (PDIPR) des Hauts-de-Seine

13. Avis du Conseil municipal sur le projet de décret relatif aux périmètres d'intervention de l'établissement public Paris La Défense et modifiant le périmètre de l'opération d'intérêt national de La Défense

14. Renouvellement du Comité Technique commun à la Ville et au Centre Communal d'Action Sociale de Puteaux – Fixation du nombre de représentants du personnel – Maintien du paritarisme et du recueil de l'avis des représentants de la Ville

15. Renouvellement du Comité d'Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail commun à la Ville et au Centre Communal d'Action Sociale de Puteaux – Fixation du nombre de représentants du personnel – Maintien du paritarisme et du recueil de l'avis des représentants de la Ville

16. Création des Commissions Consultatives Paritaires pour les catégories A, B et C pour la Ville et le Centre Communal d'Action Sociale de Puteaux

17. Approbation de la charte d'engagements réciproques du Réseau Loisirs Handicap 92

18. Autorisation au Maire de signer la Charte "Objectif Zéro Phyto en Seine centrale urbaine" avec l'association Espaces

19. Adhésion à l'association "Plante & Cité"

20. Adhésion au Label "Ville Prudente"

21. Approbation de la modification des règlements intérieurs des salles Puteaux Fitness, du Palais des Sports, des stages multisports et des tennis municipaux

22. Attribution de subventions municipales

23. Taxe locale sur la publicité extérieure - Tarifs 2019

24. Taxe de séjour - Tarifs 2019

25. Autorisation au Maire de signer la convention portant modalités de prise en charge des frais de fonctionnement des enfants scolarisés hors de leur commune de résidence

TELECHARGER L'ORDRE DU JOUR :  ODJ-CONSEIL 21 JUIN.PDF


La mairie de Puteaux prélève 700.000 euros de taxes en trop pour le ramassage de nos poubelles

IMG_5818

Selon une enquête du magazine Capital, la ville de Puteaux a prélevé en 2015 un montant illégal de taxes sur le ramassage des ordures ménagères, à hauteur de 700.000 euros, soit 30 euros en moyenne par famille putéolienne.

"La Teom (taxe d'enlèvement des ordures ménagères) doit être calculée de manière à ce que son montant équilibrent exactement les dépenses de ce service", explique Capital.. Or, selon le magazine, "dans la plupart des villes les recettes perçues sont supérieures aux frais d'enlèvement des déchets... alors même que la loi l'interdit". Ce serait le cas à Puteaux. En 2015, le dépassement serait de 15,6%, soit 700.000 euros de taxes prélevées illégalement :

Ordures

Lors du conseil municipal de Puteaux du 5 avril 2018, au cours duquel la majorité a voté la hausse de cette taxe, j'avais souligné le montant important de la TEOM : 5,7 millions d'euros, soit 127 euros par habitant, en hausse de 2 euros par rapport à 2017.

Nous sommes en droit de réclamer le remboursement de l'argent prélevé illégalement par la municipalité de Puteaux et cela sur plusieurs années. Je ferai une intervention en ce sens lors du prochain conseil municipal.
Christophe Grébert